Quelles sont les régions françaises les plus chères en assurance auto ?

Bien que l’on puisse voir une même compagnie d’assurance opérer dans plusieurs régions, les tarifs ne sont toutefois pas semblables. Ils peuvent très bien varier d’une région à une autre. La différence peut même aller jusqu’à un taux très élevé (plus de 30 %). Ceci s’explique notamment par les paramètres et les critères adoptés par les assureurs pour calculer la prime d’assurance. En effet, comme les risques peuvent différer en fonction du territoire, les tarifs le sont forcément. Le développement qui suit vous informe sur les régions les plus chères en assurance auto en France.

Les tarifs les plus élevés sont pour les régions les plus urbaines

assurance auto2C’est tout à fait normal ! Ces régions présentent des risques plus grands pour les compagnies d’assurance auto. En effet, outre les risques de vol et l’important taux de sinistres, la supériorité des prix d’achat d’automobiles ainsi que le niveau de vie constituent également des facteurs qui favorisent l’augmentation des tarifs. Ainsi, selon les résultats de l’étude menée par le comparateur d’assurance auto LeLynx.fr, voici la liste des régions françaises les plus chères en matière d’assurance auto :

  • Au premier rang de la liste vient la région Île-de-France qui présente une prime d’assurance moyenne de 647 euros
  • Elle est suivie de près par les régions PACA, Picardie, Nord-Pas-de-Calais et Poitou-Charentes. Celles-ci ont une prime moyenne respective de 627 €, 613 €, 619 € et 601 €.

Qu’en est-il des régions les moins chères ?

En déduction de ce qui est dit plus haut, les régions les moins chères se composent évidemment de celles qui sont les moins urbaines. Autrement dit, les risques y sont moins importants que dans les régions très urbaines. Parmi ces régions, on peut notamment citer le Pays de la Loire avec une prime d’assurance moyenne de 433 €. Elle forme d’ailleurs la région la moins chère. Après elle, on a le Limousin avec ses 440 € de prime moyenne ainsi que la Bretagne et l’Auvergne qui présentent toutes les deux une prime moyenne de 474 €.

Leave a Reply