Quel processus suivre en cas de litige en assurance auto ?

Entre une assurance minimale, dite « au tiers » vers une assurance qui engendre différentes options qu’est « le tous risques », peuvent survenir divers litiges. Peu importe l’importance du budget que vous avez investi dans tel ou tel contrat, quand des discordes existent entre vous et la compagnie. Il est fréquent que des problèmes sur la fixation des valeurs de remboursement apparaissent ou des divergences sur le refus de prise en charge ou du droit de franchise. Des recours légaux existent pour régler les litiges qui peuvent survenir en matière d’assurance auto. Les procédures s’effectuent suivant divers degrés de juridiction.

Vos premiers pas en cas de litiges avec votre compagnie d’assurance

Avant toute chose, il faut débuter votre démarche avec des requêtes auprès de l’assureur. En effet, vous devez, primordialement, lui faire part de votre désaccord. C’est ce qui s’appelle « saisir l’assureur ».

Comment saisir la compagnie en cas de litige ?

Ce processus consiste à contacter l’entreprise via les conseillers habituels auprès desquels vous coopérez. Il s’agit des agents de l’assurance, des conseillers clientèles. Vous devez les faire parvenir votre réclamation donnant sur tel sujet de mécontentement. Seule une lettre recommandée avec accusé de réception valorise cette première action.

Comment opérer auprès du service de réclamation de l’entreprise ?

La direction de qualité ou des services clientèles de l’assurance sont là pour assurer une meilleure collaboration avec les clients. Ainsi, ils vont prioriser la recherche de compromis.

Pour saisir ce service de réclamation, il est nécessaire qu’ils aient à leurs dispositions votre dossier. Vous devez leur envoyer une copie des factures et des courriers qui se rapportent avec votre litige. N’oubliez pas de détailler dans un courrier les objets de votre plainte ainsi que les démarches que vous avez entreprises.

Par la suite, la compagnie lance une négociation pour faciliter une solution à l’amiable. Si les deux côtés persistent sur leurs points de vue, il reste difficile de trouver une entente. Ceci vous oblige à procéder aux deuxièmes actes.

Un médiateur d’assurance avant d’agir en justice

Avant toutes actions auprès de la justice, il est de rigueur de faire appel à un médiateur d’assurance indépendant. C’est à lui qu’incombe la tâche de trouver  des arrangements à l’amiable entre les deux entités. Il travaille en extérieur et indépendamment des compagnies d’assurance. Si ces démarches n’aboutissent à aucun résultat concret, c’est seulement là que vous revient le droit d’agir en justice.

Leave a Reply