L’assurance auto pour les déplacements hors de l’UE

Est-ce que vos garanties jouent dans le ou les pays hors d’Europe où vous vous rendez ? Cette question, il faudra la poser à votre assureur. Si vous n’êtes pas couvert par votre assureur au cours d’un voyage hors de l’UE, il faudra souscrire un contrat spécifique. Ces lignes vous dévoilent tout ce qu’il y a à savoir sur l’assurance auto lors des voyages hors de l’Union européenne.

Vérifiez l’éventuelle application extraterritoriale du contrat

Avant de faire vos bagages, la consultation de la carte verte s’impose. Si votre destination est rayée sur cette carte, même la garantie responsabilité civile ne joue pas. Dans ce cas, comme on l’a dit dans la partie introductive, la souscription locale d’une assurance spécifique est incontournable.

En ce qui concerne les sinistres pris en charge, dans l’éventualité d’une application extraterritoriale du contrat, la couverture responsabilité civile joue pleinement. En revanche, si vous avez souscrit une ou des garanties facultatives – en particulier la couverture tous risques – les modalités de leur application varient suivant les pays où vous vous rendez.

Demandez donc à votre assureur quelles sont les exclusions dans tel ou tel pays. Renseignez-vous également si, en cas de vol ou accident, les frais de remorquage de la voiture sont pris en charge. Idem pour le rapatriement des passagers et/ou de la voiture, les honoraires d’un chauffeur qui rapatrierait la voiture et/ou les passagers ainsi que les frais d’hébergement le temps de la remise en l’état du véhicule.

Les documents à emporter lors d’un déplacement hors de l’UE

assurance-auto.La carte verte renseigne sur l’assuré et son assureur, mais également les Etats où le contrat d’assurance joue. Elle est notamment incontournable en cas d’accident routier. Le papillon vert (certificat d’assurance) est à apposer sur le pare-brise. Les deux documents établissent la présomption de souscription à un contrat d’assurance auto.

En cas d’accident, il faut savoir que la valeur du constat européen d’accident n’est pas la même suivant les Etats non membres de l’UE. Assurez-vous en tout cas de bien remplir ce document et que tous les conducteurs impliqués dans les sinistres en possèdent un exemplaire. Notons enfin que le e-constat n’a pas de valeur légale pour les accidents survenus en dehors du territoire français.

Leave a Reply