Des fraudes en assurance auto

Etant un point de régularisation dans l’univers du transport, les fraudes qui concernent les assurances auto sont passibles d’une lourde condamnation. Les fausses déclarations sont courantes auprès des assureurs. Certaines compagnies d’assurances n’hésitent pas à se lancer dans des luttes acharnées pour garantir leurs notoriétés. Des actions en justices peuvent être entretenues contre la personne. Elles ne tolèrent en aucun cas des égarements aussi importants de la part de leurs clients. Ainsi, elles veillent de très prêt à toutes les déclarations effectuées en leurs seins.

Les réalités en témoignent de plein pied

Plus de 2 milliards d’euros par an sont les coûts des valeurs qui tournent autour des fausses déclarations d’assurances. Avec un nombre aussi élevé, les compagnies sont de plus en plus méfiantes et endurcissent leurs principes en matière de traitement de fraudes. Certaines en ont profitent pour prendre des mesures de prévention indomptables, qui à la longue, ont des impacts négatives sur leurs collaborations avec les assurés.

Face à l’application de tels principes, les litiges entre assureurs et assurés ont vu leur nombre quadruplé. Certains individus victimes de sinistres ne profitent pas de leurs indemnisations et de leurs prises en charge à cause d’un retard sur les déclarations ou la fourniture des preuves. Ils arrivent à perdre une partie de leur droit. Les assurés souffrent de cette situation. Ainsi, le conseil principal est toujours de faire les choses en son temps, de ne pas se laisser distraire mais de directement déclarer les dommages et les constats de l’accident

De son côté, les compagnies d’assurances œuvrent à grandes échelles pour percer à jour les fraudes possibles pour remédier à la situation.

De quelles fraudes s’agit-il ?

Des malicieuses techniques émergent de partout. Les clients trouvent jour après jour des subterfuges pour pouvoir profiter de leur compagnie d’assurance. L’objectif d’une telle démarche part de l’intérêt de vouloir recevoir une indemnisation.

Le faux sinistre

L’habituelle fausse déclaration effectuée auprès de l’assureur constitue la base des fraudes en assurance. Les gens déclarent des faux sinistres comme des vols, des dommages ou des dégradations sur la voiture suite à une cohésion, d’accident ou d’incendie. Les statistiques ont démontré qu’en une année, 45 000 déclarations d’incendie sont relevées auprès des assureurs. 10% de ce chiffre renvoient à des fausses déclarations.

One Response

  1. Legrand 9 septembre 2016

Leave a Reply