Devenir courtier en assurance, un choix de vie

Le domaine de l’assurance auto est un secteur professionnel dont l’activité ne se dément pas au fil des années. L’assurance automobile recrute sans cesse, notamment des jeunes diplômés, issus par exemple de l’institut des Assurances de Lyon, de l’IFPASS ou de l’ENASS. Attirés par des opportunités d’embauche rapide et des salaires intéressants, ces jeunes ne connaissent souvent que peu le quotidien d’un commercial en assurance. C’est pour cela que nous avons choisi d’interroger brièvement un courtier en assurance pour qu’il évoque avec nous sa vie quotidienne trépidante.

Jean-Charles Oméga est un professionnel de l’assurance automobile depuis plus de quinze ans pour une compagnie nationale, dans une ville moyenne de la Mayenne.

Quel est le rythme horaire d’un courtier d’assurance ?

J-C Oméga : Les journées commencent tôt et finissent tard ! (Rires) Je suis très proche de mes clients et me doit d’être réactif face aux incidents qui ponctuent la vie quotidienne de chacun. Quand une voiture est vandalisée dans la nuit, son propriétaire doit absolument, parce qu’il est médecin, pompier ou vétérinaire, trouver un véhicule de remplacement immédiatement. Il doit être sûr que sa compagnie d’assurance est à ses côtés pour le soutenir financièrement. C’est à ce moment que j’interviens, à toute heure, pour conseiller et accélérer le processus d’indemnisation.

Un courtier assurance auto tout azimut

Quelles sont les obligations d’un professionnel de l’assurance voiture ?

J-C O : Mes compétences ne se limitent pas à me déplacer dans toute la région pour aider mes assurés. J’ai d’abord un important travail de prospection commerciale à réaliser, en élargissant la base clientèle de ma compagnie vers des secteurs économiques de plus en plus variés. Je me dois donc de bien connaître le tissu économique de la Mayenne. Un courtier en assurance doit également être imbattable sur le plan de la connaissance du code des assurances, et des obligations légales d’un assureur automobile. Aux jeunes étudiants en assurance qui nous lisent, je dis « révisez votre droit, encore et encore ! » (Rires) Ce sera la base de votre future activité.

Jeux de casino et famille

Face à rythme aussi effréné, comment s’organise votre vie personnelle ?

J-C O : Pour rester passionné par mon métier, je dois, comme un chacun, me ménager des grands moments de loisirs. Ma passion, c’est le jeu en ligne, et surtout le jeu d’argent en ligne, pour les frissons que ça me procure. Je choisis parmi les meilleurs casinos online français, et je joue chez moi avec ma femme, ou même dans ma voiture pendant mes pauses entre deux visites clients. C’est ma façon de me détendre pour rester professionnels avec mes assurés, un domaine où je ne joue pas avec l’argent ! Le reste du temps, je le passe avec ma famille et mes amis. Mais nos lecteurs doivent garder en tête que la disponibilité est un atout majeur dans la carrière d’un professionnel de l’assurance.

Leave a Reply