Contrat assurance jeune conducteur : quelques pièges à éviter

Autant de jeunes souscrivent une assurance jeune conducteur puisqu’ils ne veulent plus demander leurs parents pour leur amener quelque part. Ils peuvent aller où ils veulent quand ils veulent. Pour pouvoir conduire une voiture, ces jeunes conducteurs doivent cependant souscrire un contrat d’assurance qui leur est spécifique. Si vous envisagez de signer un tel contrat, découvrez quelques pièges qu’il faut éviter.

Ce qu’il faut d’abord entendre par jeune conducteur pour une compagnie d’assurance

Pour un assureur, un jeune conducteur ne se limite pas forcément aux personnes ayant 18ans. L’obtention d’un permis de conduire n’a pas d’âge légal. On entend plutôt par jeune conducteur toute personne qui a obtenu son permis il y a moins de 3 ans. Sont également considérées comme jeune conducteur toutes personnes qui n’ont jamais été assurées, ou qui n’ont jamais conduit un véhicule en leur nom et qui ne sont jamais mentionnées sur le contrat d’assurance de leurs parents et de leur conjoint. Sont également considérées comme tel les personnes qui conduisent durant 3 dernières années une voiture de fonction sans qu’elles soient désignées comme conducteur sur le contrat d’assurance.

Sont également jeune conducteur toutes personnes qui doivent repasser toutes les épreuves théoriques et pratiques du permis de conduire suite à l’annulation de leur permis de conduire.

Bien choisir son véhicule

Le choix de la voiture fait partie des éléments permettant à l’assureur d’évaluer le risque. En effet, pour diminuer le montant de votre facture d’assurance jeune assurance, il vous est conseillé de choisir un véhicule moins puissant. Il vous est par exemple préconisé d’opter pour une petite citadine compacte qui ne dispose que très peu de chevaux fiscaux. Par ailleurs, choisissez une voiture d’occasion puisque pour les assureurs, le risque de vol en est moins important par rapport à un véhicule neuf. Cela permettra de réduire la prime d’assurance.

Opter pour la conduite accompagnée

Si vous êtes jeune et si vous vous laissez aider par vos parents dans la conduite, vous pourriez profiter d’une réduction de 50 % sur la surprime d’assurance pour la première année, et puis de 25 % supplémentaire pour l’année suivante. Les compagnies d’assurance seront rassurées par le fait que vous aviez été un apprenti conducteur pendant quelques années. Cela vous permettra de bénéficier d’une certaine expérience sur la route.

L’assurance au kilomètre

Il est également possible de réduire le cout de votre contrat d’assurance conducteur si vous n’êtes pas un gros rouleur. Autrement dit, vous n’utilisez votre voiture que très rarement ou pour de petites distances. Vous pouvez ainsi opter pour des formules forfaitaires qui sont conçues pour les petits déplacements. Le tarif de ce type de contrat d’assurance est plus abordable. Le suivi fait par les assureurs peuvent se faire par la vérification du compteur chez un spécialiste agrée ou par la pose d’un boitier de contrôle de kilométrage dans le véhicule.

Voilà les quelques solutions qui vous permettront de réduire votre facture d’assurance si vous êtes un jeune conducteur.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.