Comment diminuer le prix de l’assurance d’un véhicule qui ne roule pas beaucoup ?

Trop d’assurances et de mutuelles ? Restez calme, nous avons peut-être une solution. Voici nos conseils pour diminuer le coût de votre assurance automobile, si vous ne roulez pas beaucoup.

L’idée de la semaine « Je trouve mon assurance automobile beaucoup trop chère ».

Mon conseiller d’assurance me propose d’adhérer une formule « assurance au kilomètre » pour économiser. C’est vrai que je n’utilise pas beaucoup mon véhicule, parce que j’habite en banlieue parisienne et que j’utilise les transports en commun pour aller travailler.

Réponse d’une experte : Moins on roule, moins on a de chance d’avoir un accident. Partant de ce raisonnement, les différents acteurs de l’assurance ont lancé des formules en faveurs des conducteurs ne roulant pas beaucoup. On parle «d’assurance au kilomètre» ou «d’assurance petit rouleur».

017E00D705451511-photo-assurance-auto-tarifs-devis

Ces formules sont intéressantes si vous roulez moins de 8 000 kilomètres l’année. L’économie, rapprochée à un tarif standard, est de 5 à 20%, selon les différents acteurs de l’assurance et les kilomètres parcourus. Côté services, pas de panique, vous êtes souvent couvert aux conditions normales. En effet, ces formules sont généralement exposées comme des alternatives d’un contrat standard.

Quel en est le fonctionnement ?

Il existe deux genres d’assurance kilométrique : le paiement à la consommation («Pay As You Drive») vous payez un prix déterminé pour chaque kilomètre parcouru. L’avantage est de ne payer que ce que vous devez. Mais, il vous sera demandé d’installer un boîtier GPS dans le véhicule. Comptez plus de 50 euros pour son montage ou sa désinstallation. Les forfaits par kilomètre : ces assurances sont moins approfondies dans la facturation, mais plus souples à l’utilisation. La diminution est fonction de l’éventail de kilométrage que vous déclarez à l’assureur. Par exemple, de 4. 000 à 6. 000 kilomètres par an. Enfin, gardez à l’esprit que les kilomètres non parcourus sont reportés pour l’année qui suit.

Si vous outrepassez le kilométrage… Avec le «Pay As You Drive», vous ne disposez rien à faire. La facturation est en proportion à la distance parcourue. Avec les forfaits par kilomètre, pensez à avertir votre assureur du dépassement. Il adaptera votre forfait. C’est indispensable de le faire car en cas d’accident, il peut exécuter une franchise supplémentaire ou diminuer l’indemnisation due.

Pensez également aux formules d’assurance des parcours personnels seuls Si vous n’utilisez votre véhicule que pour le week-end et les vacances, souhaitez à votre assureur de ne vous garantir que pour ces déplacements. Vous pourrez économiser de l’ordre de 10%.

One Response

  1. aydogan 30 juillet 2015

Leave a Reply