Assurance auto : ce qu’il faut faire en cas de sinistre

05Suite à un accident de voiture avec un tiers, vous ne savez pas quoi faire pour l’annoncer à l’assureur et pour obtenir une indemnisation ? Votre assurance auto doit s’occuper de votre cas après un sinistre automobile. Découvrez alors dans cet article ce qu’il faut faire pour bénéficier d’un remboursement.

Que faire lors d’un accident de voiture

En cas de sinistre automobile, votre premier réflexe doit d’abord préserver votre voiture, et éventuellement ses passagers. S’il s’agit d’un accident de la route, pensez à mettre votre voiture sur le bas-côté, puis servez-vous d’un gilet rétro fléchissant et d’un triangle rouge de présignalisation. Cette mesure vous permet de vous mettre en sécurité et de parer un nouvel accident sur le lieu du sinistre. Par ailleurs, si votre pare-brise est endommagé par la grêle, utilisez une bâche pour la couvrir et les autres vitres concernées. Si vous voyez un début d’incendie, le bon geste consiste à vous éloigner d’une manière rapide étant donné que le risque d’explosion et de combustion est important.

Concernant la réparation de votre voiture qui ne roule plus à cause de l’accident, vous pouvez faire appel à un dépanneur. Le transport et la réparation de votre véhicule dans un garage peut être assuré partiellement ou entièrement par votre assureur, selon la clause de garantie assistance insérée dans votre contrat assurance. Pour en bénéficier, vous devez contacter au plus vite votre assureur. Il peut vous aider par le biais de sa plateforme téléphonique dédiée aux sinistres.

Les procédures à suivre après un sinistre automobile

Lors d’un accident automobile avec un tiers, vous devez remplir soigneusement le constat amiable. La détermination des responsabilités se fait sur la base de ce document, qui établit la version officielle des faits. Ce constat doit être signé par les conducteurs impliqués dans l’accident. En outre, si vous êtes seul dans l’accident, autrement dit, il n’y a aucun tiers, vous devez alors adresser une lettre de déclaration de sinistre au service de gestion des sinistres de votre assureur. Cela se fait en téléchargeant la lettre de déclaration de sinistre type et en l’envoyant à l’assureur.

Établissez un maximum de documents

Si vous espérez un déblocage rapide de votre indemnisation, vous devez réunir certains documents. Ceux-ci permettent à votre assureur d’estimer la gravité des faits. Alors, rassemblez un maximum de documents, tels que les factures de réparation, les témoignages, le récit des circonstances, etc. Le délai de déclaration du sinistre dépend des cas. S’il s’agit d’un vol ou vandalisme, vous avez 2 jours pour frapper à la porte de votre assureur. Si c’est un incendie, une tempête, un accident de la route, ou la grêle, vous avez 5 jours pour déclarer le sinistre. Si le sinistre vient d’une catastrophe naturelle, vous avez 10 jours pour agir. Ce délai court à partir de la date de promulgation de l’arrêté portail reconnaissance de l’État de catastrophe naturelle.

Sachez que vos conditions d’indemnisation sont en fonction de l’importance des dommages corporels et matériels. Le montant et la durée de remboursement peuvent aussi être différents, selon votre responsabilité dans l’accident.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.